10 astuces pour l’entretien avec le webdesigner

Voilà, tu t’es décidé, tu vas te lancer. Tu as ce projet en tête depuis un moment et maintenant que tu es prêt(e), tu veux tout faire d’un coup. Le problème c’est que si tu sais faire tes produits, tes articles ou tel type de services, tu ne sais pas faire un site internet qui va te permettre de parler de ta passion au monde entier. Ne t’inquiète pas ! Le webdesigner est là pour ça. Voici quelques astuces pour préparer l’entretien avec lui (ou elle).

 

✅ Priorités et objectifs

Ce sera certainement la première question qu’il va te poser. Il voudra savoir pourquoi tu as besoin d’un site web et si tu as déjà un, pourquoi tu souhaites en changer ou le faire évoluer. Le webdesigner a besoin de savoir ce que tu attends de ce site pour qu’il le design en vue de réaliser ces objectifs. Dis lui tout, le webdesigner est curieux et chez Made By You, on aime tout savoir pour faire un site qui réponde à tes principes.

 

🎯 Cible

Décrire ta cible à ton webdesigner est important. Pourquoi ? Démonstration par l’exemple : tu vends des chaussons en laine angora. Il faut que tu précise au webdesigner que ces chausson cible les senior aux pieds sensibles. Ainsi, il va te proposer un design plus en adéquation avec cette cible. Dans ce cas précis, il va encore plus s’affairer à ce que l’interface soit ergonomique claire et précise. Il va rendre les étapes importantes (fiche produit, achat, inscription) beaucoup plus simple : cette cible exigeante est à choyer. Il pourra également te conseiller de rajouter des éléments de réassurance ou des didacticiels par exemple.

 

💰 Budget

Oui, à un moment, il faut parler sous-sous. Parce que, contrairement à ce que l’on peut croire, faire un site web n’est pas totalement gratuit. Mise à part le salaire de votre webdesigner, il vous faudra à minima prendre en compte le serveur (l’hébergeur de votre site) et le nom de domaine. Le webdesigner, de part son côté technique, pourra vous conseiller sur le choix de ceux-ci.

Il peut arriver que des frais supplémentaires s’ajoutent (achat de licences pour certains plugins de paiement par exemple) mais dans la majorité des cas, un bon webdesigner ne vous proposera pas d’emblée des solutions payantes.

 

🎨 Eléments existants

Le webdesigner est créatif. Mais plutôt que de réinventer la roue, il te demandera si tu as déjà quelque chose que se rapproche de près ou de loin à un site web. Cela peut être un simple site vitrine comme un blog que tu souhaites faire évoluer. Il te demandera également de faire une autocritique de ce que tu as déjà ou si tu as déjà une charte graphique et une identité visuelle : une palette de couleur, une police de caractère, un logo.

Attention, un webdesigner est différent d’un graphiste. Bien que certains webdesigner font des logos, il faut bien comprendre que le graphisme est un métier à part entière. Un logo par exemple doit s’adapter à tous les supports, numérique ou non. Le webdesigner lui saura te proposer une charte graphique et éditorial qu’il utilisera pour faire ton site.

 

✍️ Structure, idée et texte

Tu vas me dire : je m’adresse à un webdesigner, pas à un rédacteur. Oui, c’est sûr mais le travail du webdesigner est, entre autre, de “jouer” avec les informations et le contenu. Il va étudier les textes pour savoir comment les mettre en avant. Et ce dès le début du projet. Le webdesigner a une vision globale du site. Alors pas de panique, il ne va pas te demander la version finale de ton texte mais au moins une structure ou un organigramme pour justement mettre en image ton site.

Tu peux donc venir à ton RDV avec les pages que tu veux voir dans ton site, un petit descriptif de ce que tu veux y voir et, si tu veux, un zoning de ta vision (dessin rapide des zones de chaque page). Attention, en fonction des webdesigners, ce zoning ou wireframe n’est pas à montrer. Certains préfèrent ne pas être biaisés. Demandez-lui avant de lui montrer. Pour ma part, j’aime bien voir mais je vous proposerai plusieurs choix pour vous faire réfléchir.

 

💽 Considérations techniques

C’est là que tu vas être content de t’adresser à un webdesigner parce qu’en plus d’être créatif, c’est aussi un geek en puissance. Donc cet être un peu bizarre va te poser des questions où tu vas secrètement te dire “mais qu’est ce qu’il me raconte…”. N’aie pas peur, il va certainement te parler de serveur et de nom de domaine mais il va certainement aborder l’aspect technique de ton site. Avec en prime, chez certains webdesigner, une documentation qui sera ton nouveau livre de chevet.

 

🌼 Je t’aime, un peu, beaucoup…

Dans la lignée de la structure, certains webdesigners te demanderons si tu as vu des sites ou idées qui te plaisent. Pas forcément dans ton domaine ou chez tes concurrents mais au gré de tes flâneries webistiques. Référence-les ! Texte, site, photo, couleurs… Cela aidera ton webdesigner à se faire une idée précise de ce que tu as en tête et ainsi gagner du temps (les incompréhensions peuvent prendre parfois beaucoup de temps).

Alors crée ton document Word, Drive, Evernote ou autre et consigne ce que tu trouves de bien (en disant pourquoi) mais aussi ce que tu n’aimes pas. Oui, il faut aussi dire à ton webdesigner ce que tu ne veux absolument pas voir sur ton site.

Une fois que tu as fait cela, tu pourras être fier d’avoir fait ton premier mood board.

🥇Concurrence

Tu n’es certainement pas seul dans ton domaine. Au risque de te décevoir et à moins d’avoir inventé la téléportation, tu as certainement des concurrents, grands groupes comme entrepreneur plus petit.

Fais-en la liste et parles-en à ton webdesigner. Il ira voir leur site et comment ils présentent les choses. Dis aussi à ton webdesigner ce qu’il te différencie d’eux et pourquoi ton idée est mieux ou ce que tu apportes de plus que tes concurrents.

 

🔮Je vois, je vois …

Un site internet c’est comme un maison, ça s’entretient, ça évolue, ça grandit avec vous. Je vous souhaite de tout mon coeur que ton affaire fasse un tabac et que tes besoins changent. Dès la première version de ton site web, tu dois dire à ton webdesigner où tu te vois ton site (et ce que tu y vois) à court et à long terme. Oui, ça fait un peu entretiens d’embauche (ou rencontre Meetic) mais le webdesigner anticipe un peu le futur.

Si tu lui dit “je pense que dans un an j’ouvre ma boutique en ligne”, il va choisir dès le début une technologie évolutive sur laquelle tu pourras te baser pour créer ta boutique.

 

👶C’est pour quand ?

Deadline… je trouve que ce mot fait un peu peur. Une ligne morte… mais il est pourtant très important. J’imagine que vous voulez que votre site soit prêt pour hier. Mais je vous avoue, à moins d’être Doc de Retour Vers le Futur, ce ne sera pas possible. En fonction de vos besoins et du degré de personnalisation, il peut falloir au webdesigner entre 2 ou 6 mois pour faire le site (voir plus pour les site e-commerce)

Pourquoi autant de temps ? C’est simple, il y a plusieurs étapes :

  • La conception où il va ajuster avec vous le cahier des charges et créer ses zonings et wireframes. Il va également analyser vos objectifs et votre cible
  • Les maquettes où il va vous proposer des maquettes de votre futur site web et une fois la version finale choisie, décliner la charte sur chaque page
  • L’intégration où il va amener votre site à la vie comme le Dr Frankenstein le ferai avec son monstre : il est vivant !
  • La recette où il va tester votre site sous toutes les coutures, il va le tourner et le retourner sous tous les navigateurs web et appareils mobiles (tablette et mobile)
  • Les différents meetings à chaque étapes du projet.

Donc toutes ces étapes prennent du temps surtout si vous voulez qu’elles soient bien faites !

 

 

Alors vous êtes prêts ? Contactez-nous !

Made By You - Article blog - Une petite pause - 10 astuces pour l'entretien avec le webdesigner Pinterest Post

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *